Cycliste des villes et cycliste des champs.

Cette semaine nous avons cueillis de belles des lectures au décours des pérégrinations sur la toile, en voici un best-off pour en connaitre un rayon sur les fous du guidon en ville et ailleurs.

Tout à commencé avec la recherche d’un concept : ” L’acquisition de la vélonomie, c’est-à-dire de l’autonomie avec le vélo en ville”. Pour s’approprier sa complexité, nous vous conseillons de lire les travaux de Margot Abord de Chatillon et de Manon Eskenazi disponibles ici : Devenir cycliste, s’engager en cycliste : communautés de pratiques et apprentissage de la vélonomie – Archive ouverte HAL (archives-ouvertes.fr)

Vous vous demandez peut être : comment devient-on cycliste en contexte urbain ? Quelle est l’importance des sens, de la perception, du plaisir de rouler ? Qui facilite l’adoption d’une pratique adaptée ? Alors les travaux de Matthieu Adam, Nathalie Ortar et Adrien Poisson vont vous éclairer : Compétent-e-s, mais exposé-e-s : du tricycle au vélo utilitaire, socialisations et trajectoires des cyclistes urbain-e-s – Archive ouverte HAL (archives-ouvertes.fr)

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03658060

En 2021, ces auteurs avaient proposé d’identifier les leviers spécifiques aux vélotaffeuses dans une communication, faisant écho à une lecture très intéressante et même tout à fait passionnante sur le site ellesfontduvelo : Le sexisme ordinaire dans le milieu du vélo – ELLES FONT DU VÉLO (ellesfontduvelo.com)

Notre extrait préféré :

Tout ceci qui nous amène à un témoignage qui nous a touché, celui de Julie Pouliquen qui propose un article “S’installer à la campagne… sans voiture“. Dans son texte, elle propose les premiers éléments de la vélonomie à la campagne. Elle explique comment elle et son partenaire de vie se sont finalement installés à Plougerneau après avoir décidé de quitter Lyon.

Et pragmatiquement, elle balaye ses choix pour le matériel, le vélo et son équipement. Le quid de la continuité des pistes cyclables en Finistère Nord a retenu notre attention car le 17 mai 2022 nous avons participé à la réunion du Collectif Bicyclette Bretagne, dont nous avions déjà expliqué le rôle en terme d’aménagement dans le cadre des prochaines législatives, avec un plaidoyer construit par 20 associations pro-vélo : “Le CBB, vous connaissez ?


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
alicegrasset (18 mai 2022). Cycliste des villes et cycliste des champs. Fabrique des mobilités durables en Bretagne FABMOBZH. Consulté le 22 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/oo49


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.